Frans Hattink

Frans Hattink

Dans le cadre de la " renaissance " de la musique traditionnelle des années ´70j´ai fait la connaissance de la cornemuse.

J´étais tout d´abord passionné par la cornemuse irlandaise, les "Uillean Pipes". Après une visite à Dublin et l´école "Willy Clancy Music School" à Miltown Malbay (dans le Ouest de l´Irlande) je n´avais plus de doute: je voulais un "set" et je voulais apprendre à jouer les Uillean Pipes. Le joueur et facteur Dan o Dowd à Dublin me fabriquait mon premier " set de pipes ". Avec cet instrument je retournais chaque année à l´école à Miltown Malbay, où (entre autres) Liam O´Flynn et Paddy Keenan donnaient des cours. Davy Spillane, qui était encore très jeune, avait aussi trouvé le chemin vers cette école. "Those were the days".

Pas longtemps après je fabriquais des différents instruments de musique (comme le "Noardse Balke", l´ épinette typique de Frise) et je donnais des cours de facture d´instruments dans le Nord des Pays-Bas. Je participais dans des projets de musique dans l´enseignement. La cornemuse irlandaise.... pour des cornemuses de la France et de la Flandre. L´association "Draailier en Doedelzak" (Vielle et Cornemuse), une association des amis des instrument à bourdon aux Pays-Bas, organisait ces premiers cours. Au début des années ´80 j´avais beaucoup de contact avec Rémy Dubois, un artisan constructeur bien connu des cornemuses en Wallonie. Rémy m´a appris beaucoup, il était mon maître dans la facture des cornemuses.

Aujourd´hui je travaille, depuis des années, comme facteur professionnel de cornemuse ainsi que comme professeur de cette instrument magnifique. La facture des instruments se réalise dans un nouvel atelier. La facture des cornemuses est un métier: ce n´est que la création d´un objet qui est beau, c´est aussi la création d´un instrument de musique avec lequel on peut jouer facilement, et sans aucun doute avec un beau son. C´est la combinaison des matériels sélectionnés, la connaissance du métier, l´échange d´infos avec d´autres facteurs de cornemuses, et une passion pour le son de la cornemuse qui m´a permis de fabriquer des instruments pour les joueurs de cornemuses tout autour du monde.

Je n´arrête pas à rechercher des méthodes et façons pour améliorer les instruments et la facture des instruments: la cornemuse peut être un instrument traditionnel, bien sûr, mais il est encore remarquablement bien vivant.